AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion


 

Partagez | 
 

 Résumé de notre Roadtrip à l'IMM 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JohanTarga31
Notre secrétaire
Notre secrétaire
avatar

Nombre de messages : 1772
Age : 47
Ville : Auterive
Date d'inscription : 09/04/2011

Résumé de notre Roadtrip à l'IMM 2017 - Dim 2 Juil - 19:54

BOUDU MINI ROAD TRIP IRLANDAIS
 
 
Quand trois potes guedins, du Boudu Mini Club décident d’aller à l’IMM 2017 en Irlande, voilà ce que ça donne : 10 jours de balade au volant de nos Minis, avec nos épouses et plus de 3 000 kms au compteur.
Ca commence tout d’abord par un choix : faire les 4 jours de l’IMM ou bien, profiter de l’occasion (celle qui fait le laron) pour visiter l’Irlande. Ce sera la deuxième option, votée à l’unanimité pour l’Ouest de l’Irlande.
Donc préparation d’un Road Book et réservation des B&B par l’intermédiaire d’une agence de voyage.
L’attente avant le jour du grand départ est longue. On imprime notre Road Book pour mieux en rêver :

 Et on se fait même des autocollants pour nos Minis (merci à Ilyastickers.com)

Les Minis sont révisées avant le départ. Elles sont même un peu relever. Bonne idée car le réseau routier irlandais est le fruit de l’union entre un gruyère et une montagne russe !
De gauche à droite : Miss 40, Mr le Têtard et Mme la Pisseuse.

Arrive enfin le jour du départ : Toulouse-Wesport.

Nous roulerons au maximum sur nos jolies routes nationales et départementales. Le voyage se fait en deux fois pour aller à Roscoff avec un arrêt à Niort. Le soir de cette étape :

Faut bien arroser ces premiers 400 kms qui se sont bien passés…


Par crainte d’arriver en retard pour l’embarquement à Roscoff, nous modifions notre itinéraire et décidons de prendre la nationale bretonne. Etape difficile car effectuée sous un soleil de plomb. Les pilotes et co-pilotes mais surtout les Minis chauffent.
Cependant l’air du grand large arrive à point et l’embarquement se fait sans souci.




Que voulez-vous de plus dans la vie pour être heureux : votre chérie, des ami(e)s et un superbe voyage ensemble avec nos Minis ! D’ailleurs « tous ensemble » sera notre mot d’ordre durant toute cette aventure…

 Nous en avions beaucoup rigolé avant le départ, mais là nous sommes dans le vif du sujet : dès la sortie du bateau, il faut conduire à gauche !
Un peu d’angoisse avant de descendre du bateau.

Etrangement on s’y fait assez facilement, d’autant plus que les Irlandais sont extrêmement respectueux au volant. Il est certain aussi qu’un petit convoi de 3 minis françaises ça attire la sympathie. On ne compte plus le nombre de fois où on s’est fait prendre en photo par des passants, ou encore ces personnes rencontrées qui nous ont raconté une ou plusieurs anecdotes concernant une Mini qu’elles ont eu dans leur jeunesse.


Nous tirons tout droit vers Wesport, lieu de rendez-vous de l’IMM, au Nord-Ouest de l’Irlande.
En cours de route, des soucis apparaissent sur les 2 Minis rouges.
Mme la Pisseuse fait des ratés dès qu’un crachin irlandais pointe le bout de son nez, et la Miss 40 ne monte plus dans les tours. En cause pour cette dernière : des étriers de freins qui se grippent. C’est en tout cas ce que le plus spécialiste de nous 3, Thierry, constate et qui lui sera confirmé par un de nos mécano resté en France, Loulou. Petite bricole pour pouvoir rouler jusque l’IMM : 

Une fois arrivé à l’IMM, nous écourtons notre visite de la concentration pour trouver des étriers neufs. On a réussi à s’installer sur un petit parking tranquille. Les travaux commencent et par chance il ne pleut pas. D’ailleurs ceux qui disent qu’il pleut tout le temps en Irlande feraient bien d’y venir…

 
Pas de chance… les nouveaux étriers ne fonctionnent pas mieux. Après avoir passé des coups de fils en France, il semblerait que le maître cylindre de freins, pourtant âgé de moins de 6 mois, soit défectueux.
Nous tentons de ne pas perdre notre bonne humeur et tous ensembles retournons sur l’IMM pour acheter cette pièce.
Nous ne nous sommes pas rendu compte de l’heure tardive (il fait nuit beaucoup plus tard en Irlande) et quand nous arrivons devant les vendeurs, ceux-ci ont déjà tout remballé dans les camions… Toute l’équipe a le moral en berne. Retour sur le parking...
Dans une allée de l’IMM, nous tombons sur un garagiste minis qui est en train d’installer les minis qu’il a apportées pour l’occasion, sur leurs remorques. Sur le ton de la rigolade, nous entamons la conversation. Et là la providence se manifeste. Cet homme d’une gentillesse exceptionnelle se propose de nous apporter le lendemain matin, sur le parking où est bloquée la Miss 40, un maître cylindre tout neuf avec en prime une clé de 7 qui nous faisait défaut pour la purge.
Cet homme, c’est Mr Ray Cunningham. Pardon de citer son nom mais l’histoire qu’on va vivre avec lui restera à jamais dans nos mémoires.

En attendant, nous devons nous rendre dans notre B&B. Et c’est 7 personnes qui prennent place à l’intérieur des 2 Minis rescapées.
En ce qui concerne les ratés de Mme la Pisseuse, notre mécano resté en France nous explique que le mieux est l’ennemi du bien. En fait en voulant protéger la tête d’allumeur avec une chambre à air, l’effet produit était inverse : ça empêchait l’humidité de ressortir. La chambre à air est enlevée, la tête d’allumeur séchée et roulez jeunesse. Avec la plaque pare-pluie Mme la Pisseuse n’a plus eu peur d’affronter l’humidité irlandaise.


Le lendemain matin, l’employé de Galway Mini Centre est à l’heure sur le parking avec notre Saint Graal. Pour changer le maître cylindre, rien de bien compliqué en dehors de 2 choses :
-1- bien procédé et dans l’ordre à la purge afin de ne pas retourner les coupelles qui sont à l’intérieur
-2- cette enfoirée de clavette de la pédale de frein. Mais pourquoi n’ai-je pas pris avec moi la pince qui va bien ??? L’IMM est terminée, il n’y a plus personne. Faudrait pas perdre une petite pièce maintenant…

Entre nous, la tension monte parfois pour redescendre aussi tôt. Et la Miss 40 retrouve ses freins.
C’est à la fin des travaux que nous prenons cette photo. Car malgré tout, à l’IMM 2017 nous y étions, même si nous avons passé presque tout notre temps à mécaniquer, nous y étions ! Et nous sommes venus avec nos Minis. Pari réussi !
 

Nous reprenons la route avec un itinéraire modifié. Le Connemara sera fait mais plus succinctement. On en a quand même pris plein les yeux ! Et nos Minis sont tellement contentes de se retrouver toutes les 3, en file indienne, sur les petites routes irlandaises.
Au passage, un immense merci à notre navigatrice très chevronnée : Christine, co-pilote de Mme La Pisseuse. On ne s’est pas perdu une seule fois ! Bravo Christine !
Le Connemara en cette saison, c’est juste magnifique !



En route pour la Sky Road !

Cette très petite route est vraiment faite pour nos Minis.

 On longe les bords de mer…

…pour arriver au bout du monde…

Une plage aux eaux turquoises et au sable fin.

Nos 3 Minis ont tellement été impressionnées d’être allé aussi loin, qu’elles sont restées à l’abri d’un muret. Le bout du monde ça fait toujours peur la première fois.

Mais pour leurs pilotes, c’était une belle aventure et un des objectifs de ce voyage. C’est pour cela qu’ils posent fièrement à côté de leurs trois machines diaboliques.

 


Petite photo souvenir sur la Sky Road de notre groupe de doux-dingues-ami(e)s-passionnés.

Nous continuons notre parcours vers le sud. Bien évidemment, nous allons visiter Galway.
Tout se passe à merveille. Le matin de quitter Galway, un petit plein d’essence s’impose. D’ailleurs ce sera un plein par jour…
Mais au moment de redémarrer, le Têtard fait un gros bruit métallique ! L’angoisse me gagne ! Coups de fils en France : après inspection par Thierry, il semblerait que ce soit le tendeur de chaîne de distribution !
Et là je sors la carte magique : celle du Galway Mini Centre rencontré 2 jours auparavant.
Coup de fil : Ray vient chercher la voiture. Déjà on souffle. Le groupe reste uni même si à nouveau, on va prendre du retard sur notre itinéraire…
Ray confirme l’inspection faite par Thierry et nos mécanos restés en France.


Le têtard va être bien soigné. Déjà la remorque est un palace.

Quand je vous disais que « tous ensemble » serait notre mot d’ordre durant ce voyage. Il est prévu que le têtard soit prêt le lendemain en fin de journée. Le groupe reste soudé et les 2 Minis rouges, accompagne le têtard malade…

Et comme souvent dans ces cas là, cette très malheureuse aventure donne naissance à une jolie petite histoire.
A nouveau les 7 personnes du groupe seront transportées par 2 Minis. En cherchant un restaurant pour le soir, nous tombons sur une très jolie tour en bord de mer. Un Irlandais vivant juste à côté nous accoste. Nous parlons Minis bien évidemment, des raisons de notre présence dans son beau pays. Il nous raconte l’histoire de la tour puis nos propose de faire une photo de notre groupe.
La bonne humeur du groupe reste intacte ! La soirée se terminera dans une restaurant où nous avons bien rigolé.


Le lendemain avant 11h00 coup de fil : Ray a fini le têtard ! Il s’y est mis la veille au soir !
Le têtard nous attend bien sagement, près à en découdre à nouveau avec les routes irlandaises. Sûr que ses consœurs irlandaises de chez Ray lui ont donné des infos utiles pour que le reste de son voyage se passe bien.

Ray qui est dans la Mini depuis plus de 30 ans m’explique la réparation du têtard. Mais c’est que le « bougre » et pour le même prix (dérisoire) ne s’est pas arrêté au tendeur de chaîne : petit intervention sur la patte du support de radiateur qui selon lui était trop rigide et fragilisait le radiateur. D’ailleurs il a effectué une petite soudure sur celui-ci. Puis réglage de ma rampe de culbuteurs qui claquait un peu trop à son goût. Cet homme est vraiment providentiel !
A notre demande, il nous offre des autocollants de son garage.
Le mien trônera fièrement aussi longtemps que possible sur le têtard.

Et nous lui achetons aussi des t-shirts. Oui nous adorons les goodies.

Les trois copines se serrent les jantes pour se donner du courage et nous reprenons la route.

Elles sont tellement contentes de se retrouver et d’être en pleine forme toutes les trois, qu’elles avalent les kilomètres sous toutes les météos irlandaises : falaises de Moher.

Puis passage par le bac de Killimer pour éviter un grand détour par Limerick.


 
Ce sera ensuite Dingle puis Inch Beach sous la pluie.


L’Irlande, ça se visite quelque soit la météo :

 On entame ensuite l’anneau du Kerry. Tout est splendide !
Passage par le Ballycarbery Castle puis le Chergall Stone Fort et le Leacanabuaile Stone Fort.

Pause à Sneem devant le D’OSheas Bar pour nos minis et à l’intérieur pour nous.

 Là dans le bar, rencontre avec un Français qui vient très souvent en Irlande et qui fait partie d’un Club d’anciennes anglaises. Il nous conseille de modifier un peu notre itinéraire en empruntant la R568 puis la Black Valley.
Nous suivons ses très bons conseils. Ce site est magnifique, magique ! Et nous pensons que ce jour de pluie a renforcé la majesté des lieux !
 
Petit point route avant de s’engager dans la Black Valley.

 Et c’est parti !!!  





           










Après un bon repas et une bonne nuit à Killarney nous repartons le lendemain matin en direction de la presqu’île de Béara.
Et le soleil à nouveau nous accompagne.

Ca monte, ça tourne sévère, c’est le paradis pour nos Minis ! Elles ont l’impression d’être dans leurs Pyrénées.


Le président est tout content d’avoir amené sa Miss 40 jusqu’ici.

Il faut penser à souvent s’arrêter tellement les paysages méritent la photo.  

La healy pass de la presqu’île de Béara !

C’est la Mme la Pisseuse qui ouvre le bal, comme toujours.



Après tout ces virages, une pause bien méritée à Casteltownbere Harbour. On se croirait sur la côte ouest des USA.

Nous arrêtons nos Minis juste en face de l’île de Dursey.

C’est enfin l’heure du retour vers Killarney qui sonne. Demain nous prendrons la route pour le bateau.
Nous nous arrêtons à un bar bien nommé. D’après la propriétaire, le Titanic aurait fait escale juste devant avant son long et court voyage…

En attendant, l’Irlande nous offre encore des routes à couper le souffle…

Le dernier repas de la folle équipe en Irlande.

Direction Cork par la voie la plus rapide du fait d’un week-end férié pour les Irlandais. Il vaut mieux ne pas arriver en retard à l’embarquement…

Les 3 copines bien alignées, prêtes à embarquer. Les vacances sont presque finies…

Sur le bateau, pendant que le big boss récupère…

… ses acolytes se font un dernier brushing irlandais

Débarquement à Roscoff et petit café sur le port, bien mérité après une arrivée très matinale.
Ca fait tout bizarre de rouler à nouveau à droite…

A nouveau la route jusque Toulouse se fera en deux fois avec un arrêt à Angoulême.
Les 3 copines de nouveau en France.

Ce Road trip fut pour nous une grande et belle aventure, malgré les soucis rencontrés. Une heure après tout était oublié et on repartait de plus belle. C'est pas groaaave.
Faire autant de route est un vrai petit défi en Mini, c’est clair. Mais ce qui a le plus compté dans cette aventure, au-delà du délire Mini, au-delà de la découverte d’un pays merveilleux, ce sont tous ces moments partagés avec des vrai(e)s ami(e)s ! Le plus beau c’est l’amitié !

Bye bye et à la prochaine aventure…


----------------------------------------------------------------------------
Mécano débutant équipé de 2 mains gauches... Alors merci le Boudu Smile
nous
Notre président
avatar

Nombre de messages : 1303
Age : 49
Ville : Aucamville
Date d'inscription : 09/04/2013

Re: Résumé de notre Roadtrip à l'IMM 2017 - Dim 2 Juil - 23:01

On repart quand ???????

Lo.
morlanne
Membre du club
avatar

Nombre de messages : 1337
Ville : toulouse
Date d'inscription : 19/04/2006

Re: Résumé de notre Roadtrip à l'IMM 2017 - Lun 3 Juil - 2:53

Ca donne vraiment envie de partir
Superbe compte rendu, merci
Ch
antgomez
Membre du club
avatar

Nombre de messages : 5879
Age : 52
Ville : Mondonville
Date d'inscription : 01/02/2006

Re: Résumé de notre Roadtrip à l'IMM 2017 - Lun 3 Juil - 5:21

salut

j'ai pas eu le temps de tout lire mais le survol fait envie !

a+
antoine
JYD
WebMaster
WebMaster
avatar

Nombre de messages : 9863
Age : 49
Ville : Colomiers
Date d'inscription : 31/01/2006

Re: Résumé de notre Roadtrip à l'IMM 2017 - Lun 3 Juil - 17:06

Sympa ! Merci pour votre retour.

----------------------------------------------------------------------------
Jean Paul ARNAUD
Membre du club
avatar

Nombre de messages : 386
Ville : TOULOUSE
Date d'inscription : 18/01/2016

Re: Résumé de notre Roadtrip à l'IMM 2017 - Mar 4 Juil - 7:26

Une belle histoire entre amis. Cela me donne envie à moi aussi Smile
Contenu sponsorisé




Re: Résumé de notre Roadtrip à l'IMM 2017 -

 

Résumé de notre Roadtrip à l'IMM 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Résumé de notre Rallye Dunes et Marais 2012.
» Résumé de notre finale.
» Résumé de notre sortie en beauce...
» Invitation roadtrip au maroc octobre 2017
» Notre Voyage au Maroc Avril 2017
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boudu Mini Club :: Papotages Toulousains :: Reunions et sorties-